Lycée Professionnel Edmond Doucet - Equeurdreville-Hainneville (Manche)

Bienvenue sur le site du Lycée des Métiers
Edmond Doucet




Non au harcèlement au lycée Doucet


Le lycée Edmond Doucet se mobilise dans la lutte contre le harcèlement. Outre les actions quotidiennes menées par l'équipe éducative, plusieurs temps forts sont amenés à se dérouler autour de ce thème dans les prochains mois. Les élèves de seconde bac pro remitcb ont ainsi repris le flambeau cette année et participent au prix Non au harcèlement. Ils ont bénéficié des conseils de Christophe Tostain, metteur en scène de la Compagnie du Phoenix, lors d'un atelier d'écriture de 6h qui leur a permis d'élaborer un scénario pour la vidéo qu'ils tourneront au mois de janvier. La lutte contre le harcèlement c'est aussi la participation de l'ensemble des classes de seconde bac pro, CAP et 3e à la visite de l'exposition "Le harcèlement, entre violence et silence", prêtée par la maison des adolescents de la Manche, visible au CDI jusqu'au 6 décembre. Le 6 décembre sera également le jour où se tiendra la conférence-débat sur l'usage raisonné des écrans et le harcèlement ainsi que l'exposition des travaux des élèves du collège Jules Ferry, Raymond Le Corre et de l'école primaire Paul Bert.


Les élèves de 3ème prépa-métiers en visite d’entreprise


Les élèves de 3ème prépa-métiers du lycée Doucet à Equeurdreville accompagnés de leur professeur Mme Sophie Cottebrune sont allés visiter l’entreprise SEPFA (Société d’exploitation des procédés Félix Amiot) à Cherbourg. Cette visite s’est effectuée en deux groupes, de façon à respecter le protocole sanitaire au sein de l’entreprise. Ils ont été vraiment impressionnés par la capacité des machines, tours, fraiseuses, et plus particulièrement par une aléseuse de très grandes dimensions (8000x3000x3000 5 axes). Les outils utilisés sur ce type de machines sont également très impressionnants. Le fonctionnement de l’entreprise a été expliqué par Monsieur Philippart, gérant de l’entreprise. Les élèves ont ainsi pu se rendre compte des différents services existant au sein de l’entreprise. Ils ont également eut des explications sur une machine laser « tracker », qui facilite et diminue le temps de contrôle sur des pièces très volumineuses. C’est l’occasion de rappeler que la filière Technicien d’usinage offre de nombreux débouchés et que le lycée est régulièrement contacté par des entreprises locales à la recherche de jeunes titulaires du BAC pro Technicien d’usinage. Cette visite fut, pour les élèves, l’occasion de découvrir des métiers dans une entreprise à la pointe de la technologie et ainsi les aider à construire leur projet professionnel.


Erasmus days au lycée Doucet


Menu européen au programme à la cantine pour les Erasmus days dignement fêtés au lycée des métiers Edmond Doucet entre le 14 et le 16 octobre. Cette fête européenne a été l'occasion pour les élèves de la section euro en baccalauréat professionnel gestion administration d'intervenir auprès de l'ensemble des classes pour présenter le dispositif Erasmus. En effet, le lycée fait partie d'Erasmus + depuis plusieurs années et permet ainsi aux élèves volontaires de partir en stage à l'étranger, notamment en Norvège. Cette expérience est à chaque fois très riche pour les élèves qui reviennent ravis de leurs multiples découvertes et étonnés des progrès qu'ils ont réalisés en anglais. Mais les Erasmus days ce fut aussi l'occasion pour les élèves du lycée Doucet de travailler sur l'intérêt et les bénéfices que constitue l'apprentissage d'une langue étrangère. Enfin, les classes de seconde, 1ère et terminale bac pro gestion administration et transport logistique ont réalisé et exposé dans le hall et la cantine différents panneaux d'exposition et affiches pour présenter l'ensemble des pays européens.


Cartes postales sonores de l'atelier chaudronnerie


Les vacances sont terminées, les cartes postales sonores sont arrivées. Immersion dans l'atelier chaudronnerie du lycée des métiers Edmond Doucet proposée par les élèves de seconde bac pro TCI dans le cadre d'un cours en co intervention avec Mme Nicollet et M. Gervaise. Bonne écoute !
https://view.genial.ly/618d86aad8d8430e101be123/presentation-basic-presentation


Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre : articles des élèves de 2AGORATL


Membres du jury pour le Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre, les élèves de 2GATL (gestion administration - transport logistique) ont rédigé des articles sur leur expérience autour de ce projet et des reportages visionnés. En voici quelques uns.

Kléo Thevelein et Swannyld Potier :
Nous nous sommes rendus au prix Bayeux en tant que jurés des vidéos et nous avons choisi la vidéo «Avec les civils sous les bombes dans le Haut-Karabagh ». En voyant ce reportage nous avons ressenti beaucoup de peine pour les femmes arméniennes : leurs fils et leurs maris sont sur le front et leurs plus jeunes enfants sont en sécurité loin du conflit à Erevan, la capitale de l'Arménie.
Elles ont des conditions de vie très difficiles car elles sont logées dans un sous sol, dans le froid, sans électricité, avec presque plus de vivre et ne dorment pas mais elles restent toutes très solidaires.
Ils sont aussi tous terrorisés par tous ces bombardements qui se rapprochent de plus en plus du bâtiment où ils ont dû se réfugier et très souvent il y a une alerte pour les prévenir des nouveaux bombardements qui arrivent.
Ce qui nous a le plus plu durant ce reportage c'est d'avoir l'impression de vivre le moment présent, surtout quand la journaliste interroge un homme et qu'il y a une nouvelle explosion au même moment.

Charles Le Follézou :
Lundi 4 octobre, nous avons participé au prix Bayeux pour visionner plusieurs vidéos réalisées par des reporters de guerre.
En tant que membres du jury des lycéens, nous avons voté pour le reportage qui nous a le plus marqué. Pour ma part, j'ai choisi le reportage sur les tireurs d'élite au Yémen car c'est celui qui m'a le plus frappé.
Sur cette vidéo on voit une petite fille qui a reçu une balle dans la tête. Elle a été miraculeusement sauvée par son frère qui l'a ramenée à l'abri. Elle a ensuite été emmenée à l’hôpital où les chirurgiens ont pu la sauver
Les tireurs étaient des rebelles Houthis, en conflit avec le gouvernement yéménite depuis des années. Les civils sont pris en étau entre les deux camps qui s’opposent. Face aux tirs des snipers, les habitants ont essayé de se protéger avec des barricades construites avec des objets trouvés dans les rues, afin de cacher la vue aux snipers et les empêcher d'atteindre leurs cibles.
Ce qui m'a choqué, ce sont les jeunes enfants pris pour cibles et qui se font tuer. D’autres jouent à faire semblant de mourir car ils ont l'habitude de voir des gens morts, que ce soit des inconnus ou des connaissances.

Maxence Laniepce :
Nous nous sommes rendus au lycée Jean-François Millet pour l'élection du meilleur reportage TV pour le prix Bayeux où nous avons été jurés.
Pour ma part, j'ai choisi la vidéo sur le conflit entre l'Ukraine et la Russie qui opposent ces deux forces armées. Il se déroule depuis 2014 à la frontière entre les deux pays, aux alentours de Dombass pour être plus précis. Durant le reportage, nous pouvons voir l'équipe de tournage passer entre des tranchées, faisant référence à la guerre 14/18. Je l'ai choisi puisque c'est vraiment spécial de voir le Président Zelensky aller sur les lignes de front sachant que c'est une personne importante, ce qui montre l'ampleur de la situation. Malgré ça, cela peut redonner espoir aux soldats ukrainiens sur le front de voir leur président venir les encourager.
La façon dont le reportage est filmé donne l'impression qu'il a été filmé en express puisqu'ils sont un peu précipités, dès qu'ils sont à découvert, ils se dépêchent comme s'ils voulaient éviter des tirs de snipers.






Taxe d'apprentissage


Le lycée professionnel Edmond Doucet accueille cette année 78 apprentis et 368 élèves ; il est habilité à percevoir la taxe d’apprentissage au titre du hors quota catégorie A. La taxe d’apprentissage est un véritable enjeu pour notre établissement. Toutes les actions et projets répondent à la volonté de servir les besoins des entreprises régionales et nationales, mais cela suppose des moyens et des équipements dont la modernisation est assurée par le financement du Conseil Régional et les moyens de la taxe d’apprentissage.

Certains d’entre vous sont déjà nos partenaires, d’autres peuvent et souhaitent le devenir.
Convaincus de l’intérêt que vous porterez à l’engagement de l’Éducation Nationale dans la formation des élèves et des apprentis, vous pouvez, si vous le désirez, désigner le Lycée Edmond DOUCET (numéro UAI 0500032N) comme destinataire d’un versement au titre du hors quota catégorie A et des fonds libres, auprès de votre organisme collecteur.

Vous trouverez ci-dessous le formulaire avec toutes les informations utiles.

Je vous remercie par anticipation de votre collaboration indispensable à la réussite de notre démarche et à l'intérêt que vous nous portez.
Au plaisir aussi de vous rencontrer.
Bien cordialement.
J. Desfontaines, Proviseure

Télécharger le fichier : versement_direct_ta_doucet.pdf