Lycée Professionnel Edmond Doucet - Equeurdreville-Hainneville (Manche)

Bienvenue sur le site du Lycée des Métiers
Edmond Doucet




Découverte de métiers par les 3ème prépa-métiers du lycée professionnel Edmond Doucet


Dans le cadre de leur formation, les élèves de la troisième prépa-métiers du lycée professionnel Edmond Doucet ont pu découvrir les filières usinage et chaudronnerie au sein du lycée. Ils ont été encadrés par les enseignants Madame Cottebrune, Messieurs Fosse et Lechevallier. Ils ont ainsi pu se rendre compte des missions que l'on demandait à un usineur, comme piloter des machines à commande numérique, programmer sur différents types de machines tels que des tours ou des fraiseuses et réaliser ainsi des pièces par enlèvement de matière dans différents domaines tels que le nucléaire, le naval, le médical…Quant au chaudronnier, il donne forme aux feuilles de métal puis il les assemble afin de réaliser les produits les plus variés : cuve d'une usine de chimie, chaudière d'une centrale nucléaire…Le chaudronnier établit le "développé" du volume à obtenir. Il procède au découpage de chaque élément et donne la forme souhaitée. La classe de troisième « prépa-métiers » s’adresse à des élèves volontaires souhaitant découvrir des métiers et des environnements professionnels afin de construire leur projet d’orientation. Elle répond aux besoins des collégiens en recherche d'orientation et leur permet de travailler sur leur parcours professionnel.


VISITE D’ENTREPRISE POUR LES TECHNICIENS D’USINAGE DU LYCEE EDMOND DOUCET


Les élèves de seconde Bac pro Technicien d’usinage du lycée Edmond Doucet à Equeurdreville accompagnés par leurs enseignants Madame Sophie Cottebrune et Monsieur Anthony Longuaive sont allés visiter le lundi 11 janvier l’entreprise SEPFA (Société d’exploitation des procédés Félix Amiot) située à Cherbourg.
Ils ont été vraiment impressionnés par la capacité des machines, tours, fraiseuses, et plus particulièrement par l’usinage d’une pièce sur tour vertical. Les outils utilisés sur ce type de machines sont également très impressionnants. Le fonctionnement de l’entreprise a été expliqué par M. Philippart, directeur et M. Lenepveu, chef d’atelier. Les élèves ont ainsi pu se rendre compte des différents services existant au sein de l’entreprise. Ils ont également eu des explications sur une machine laser « tracker », qui facilite et diminue le temps de contrôle sur des pièces très volumineuses.
Au cours de cette visite, ils ont pu échanger avec plusieurs anciens élèves de productique du lycée Doucet.
C’est l’occasion de rappeler que la filière Technicien d’usinage offre de nombreux débouchés et que le lycée est régulièrement contacté par des entreprises locales à la recherche de jeunes titulaires du BAC pro Technicien d’usinage.


Découverte des métiers par les 3ème prépa-métiers du lycée professionnel Edmond Doucet


Dans le cadre de leur formation, les élèves de la troisième prépa-métiers du lycée professionnel Edmond Doucet ont pu découvrir les filières logistique et Gestion administration au sein du lycée. Ils ont été encadrés par les enseignantes Madame Conche, Madame Thomas et Madame Hamel. Ils ont ainsi pu se rendre compte des missions que l'on demandait à un gestionnaire administratif, comme de prendre en charge les activités de gestion, de communication mais aussi de faciliter les relations externes avec les fournisseurs et autres partenaires…Quant à la logistique, qui organise la circulation des marchandises, gère les flux de la réception à la livraison, les élèves ont pu conduire un chariot élévateur et pratiquer ainsi des tâches de manutention. La classe de troisième « prépa-métiers » s’adresse à des élèves volontaires souhaitant découvrir des métiers et des environnements professionnels afin de construire leur projet d’orientation. Elle répond aux besoins des collégiens en recherche d'orientation et leur permet de travailler sur leur parcours professionnel.


Nouvelle plaquette de présentation du bac pro MELEC




M'aime pas mal : les élèves de seconde bac pro assistent à une conférence sur le harcèlement


Dans le cadre d'un projet global visant à lutter contre le harcèlement, et en lien avec la journée nationale de lutte contre le harcèlement (le 5 novembre 2020 ), les classes de seconde bac pro AGORATL, MELEC, TUCB et TCI ont assisté à une vraie/fausse conférence sur ce thème. Intitulé "Maime pas mal" et créé par Christophe Tostain (compagnie du Phoenix), ce spectacle permet aux élèves d'être sensibilisés de façon active au harcèlement. Dans un premier temps les acteurs de la compagnie reprennent une situation classique : un élève victime et un harceleur. Ils mettent en évidence la violence physique et morale endurée par les harcelés et insistent bien sur les caractéristiques du harcèlement : la répétition, l'enchainement des violences et l'isolement progressif de la victime, renforcé parfois par un entourage qui ne prend pas toujours la mesure de la situation vécue. Dans un deuxième temps le metteur en scène intervient et reprend les différentes situations jouées. L'objectif est au travers d'échanges avec le public, de trouver des solutions pour désamorcer ces situations. Les élèves ont alors pu participer à rejouer les scènes en proposant leurs solutions.


Les 1MELEC et 1BPCham à la découverte de Félix Amiot


Les classes de première bac pro Melec et 1ère année en brevet professionnel charpente marine se sont rendues mi-octobre au Quasar afin d'assister à une conférence sur Félix Amiot, industriel normand du XXe siècle. Cette manifestation organisée par la bibliothèque de Cherbourg vient en prolongement de la publication du livre de Julien Lecarpentier : Félix Amiot : un industriel normand de l'aéronautique et de la construction navale aux éditions OREP. Les élèves ont ainsi pu découvrir le parcours atypique de cet homme, natif de Cherbourg, au travers d'un rappel de ce qui a constitué les grandes étapes de sa vie et des nombreuses réalisations et inventions qu'il a mises en place : la construction en série de navires, le dépôt d'une centaine de brevets, l'évolution des techniques de construction, la création des CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), etc. Cette conférence a été suivie d'un temps d'échange entre Julien Lecarpentier et les élèves.